1ère étape de notre voyage au Japon : Tokyo et Kamakura

Comme nous connaissions déjà un peu Tokyo, nous avons choisi pour ce second voyage au Japon de ne rester que 4 jours dans la capitale nipponne.

Dès l’atterrissage, on est dépaysé et on s’amuse à regarder le va-et-vient des japonais. On perçoit déjà le sens du service des japonais avec cette dame que nous avons croisée à l’entrée du métro et qui guidait les voyageurs perdus.

Métro aéroport Tokyo

Pour notre 1ère après-midi, nous sommes partis à la découverte du quartier de Ameyayokocho et du parc Ueno. Il faisait très chaud et le bruit des cigales était assourdissant.

quartier Ameyayokocho

quartier Ameyayokocho

Parc Ueno

Les découvertes surprenantes ont commencé comme cette pastèque carrée !

pastèque carrée japonaise

Le deuxième jour nous sommes partis explorer le quartier de Shibuya, très connu pour son célèbre carrefour, le Shibuya Crossing, et son passage piéton qui m’impressionne toujours autant. On est tout de suite happé par l’agitation permanente et le bruit des écrans publicitaires géants.

Shibuya Crossing

Nous avons aussi croisé le célèbre chien Hachiko :

Le chien Hachiko

Ensuite nous avons poursuivi avec Takeshita-dori, dans le quartier Harajuku. Dans cette rue piétonne, la plus prisée de la jeunesse japonaise, on retrouve des boutiques de mode, des cafés, des stands de crêpes, de glaces, …

Takeshita-dori

rainbow ice

Puis direction le sanctuaire shinto Meiji-Jingu, le plus grand lieu de culte shintoïste du Japon. On y accède en passant sous un grand torii et en traversant une forêt de cent mille arbres. Sur le chemin, on peut apercevoir des tonneaux de saké, qui sont des offrandes, et plus surprenant des tonneaux de Grands Crus de Bourgogne (en plus nous vivons en Bourgogne, donc c’était vraiment drôle) !

sanctuaire Meiji-Jingu

sanctuaire Meiji-Jingu

Pour finir la journée, nous sommes allés admirer la vue sur Tokyo depuis l’observatoire situé au 45ème étage du Tokyo Metropolitan Building. L’entrée est gratuite et le panorama impressionnant !

Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Building

Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Building

Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Building

Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Building

Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Building

Le troisième jour, nous avons commencé la journée par la visite du Musée Ghibli qui se trouve à Mitaka à environ 30 minutes de train de Tokyo. Nous avons pu y découvrir les coulisses des oeuvres de Hayao Miyazaki (peintures, story-board…) et visionner un court-métrage inédit. A l’intérieur les photos étaient interdites, c’est dommage.

Musée Ghibli à Mitaka

Puis, de retour à Tokyo dans l’après-midi, nous sommes partis à la découverte du quartier d’Asakusa et du temple Senso-ji, le plus vieux temple bouddhiste de Tokyo. On accède à l’enceinte de ce temple par une porte monumentale, le Kaminarimon, à laquelle est accrochée une lanterne géante rouge et noire. Cette porte donne sur la Nakamise Dori, une longue avenue pavée et bordée de boutiques datant de l’époque Edo. Il y avait vraiment beaucoup de monde.

Asakusa

Asakusa

Asakusa

temple Senso-ji

temple Senso-ji

temple Senso-ji

temple Senso-ji

temple Senso-ji

Ensuite, nous avons fait une balade au bord de la rivière Sumida pour admirer la Skytree.

Skytree, au bord de la rivière Sumida

Skytree, au bord de la rivière Sumida

Pour notre 4ème journée à Tokyo, nous avons pris le train pour Kamakura. Un vrai coup de cœur !

Nous avons pu y découvrir plusieurs temples et sanctuaires :

>> Le Tsurugaoka Hachimangu, le sanctuaire shinto majeur de Kamakura,

Tsurugaoka Hachimangu à Kamakura

Tsurugaoka Hachimangu à Kamakura

Tsurugaoka Hachimangu à Kamakura

>> Le temple bouddhiste Hokaiji, petit et très zen, il n’y avait personne dans l’enceinte à part nous, (les photos étaient interdites),

>> Le Kenchoji le premier et le plus ancien des cinq grands temples zen de Kamakura, superbe ! Il est composé de 10 bâtiments reconstruits à la fin de l’ère Edo, qui sont alignés du nord au sud, selon les caractéristiques zen « garan », superbe et avec peu de monde !

Kenchoji à Kamakura

Kenchoji à Kamakura

Kenchoji à Kamakura

>> Le Kotoku-in, connu pour son « Grand Bouddha » en bronze.

Kotoku-in à Kamakura

Kotoku-in à Kamakura

Pour finir cette excursion, nous sommes allés faire une petite balade sur la plage au bord de l’océan Pacifique.

Kamakura

Quelle est la différence entre un temple et un sanctuaire ?
Je me suis très vite posée cette question lors des premières visites.
Au Japon cohabitent deux religions principales, le shintoïsme et le bouddhisme et chaque religion a son propre lieu de culte. Pour le shintoïste, ce sont les sanctuaires et pour le bouddhisme, les temples.

Pendant notre séjour à Tokyo, nous avons séjourné dans le quartier Kyobashi à l’hôtel Sotetsu Fressa Inn Tokyo Kyobashi, à proximité de Ginza.
Il était situé à 10 minutes à pied de la gare de Tokyo et tout près de la station de métro Kyobashi ce qui était bien pratique pour les visites.



Laisser un commentaire