Du côté de chez moi : les Climats de Bourgogne classés au Patrimoine Mondial

C’est hier, samedi 4 juillet, que la bonne nouvelle est tombée ! Les Climats de Bourgogne ont été classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO dans la catégorie « Paysage culturel ».

Il existe plus de 1 000 biens inscrits au patrimoine mondial, dont 39 en France. « Les Climats du vignoble de Bourgogne » ainsi que « les coteaux, maisons et caves de Champagne » ont rejoint cette liste prestigieuse lors de la 39ème session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco à Bonn en Allemagne.

Les « Climats » bourguignons, le Montrachet, la Romanée-Conti, le Chambertin, les Cailles, …, sont des parcelles de vignes, précisément délimitées et de superficie souvent réduite. Ils sont nés des conditions naturelles des sols, de leur exposition au soleil ou aux vents et du travail des hommes qui les a façonnés, révélés et hiérarchisés au cours d’une longue histoire qui remonte à l’époque gallo-romaine.

1247 Climats composent le vignoble de Bourgogne qui s’étend sur plus de 8 000 hectares. La superficie de chaque parcelle varie en moyenne de 1 à 20 hectares avec pour le Clos de Vougeot une exception avoisinant les 50 hectares. Ces parcelles donnent chacune un caractère unique au vin.

Voici quelques photos pour vous donner envie de venir découvrir les Climats :

>> la colline de Corton

Colline de Corton
© Michel Joly

>> la mosaïque des Climats

mosaïque des Climats
© Jean-Louis Bernuy

>> le Clos de Vougeot

Château du Clos de Vougeot

>> Chambolle-Musigny

Chambolle-Musigny
© Michel Joly

>> le Grand Clos des Epenots à Pommard

Grand clos des Epenots à Pommard
© Michel Joly

>> les caves

Les caves de Bourgogne
© Jean-Louis Bernuy

>> les Hospices de Beaune

Hospices de Beaune
© Armelle

>> le tombeau des Ducs de Bourgogne à Dijon

tombeau des Ducs de Bourgogne à Dijon
© Armelle

Une belle nouvelle pour la Bourgogne !

Pour plus d’infos : Les Climats du Vignoble de Bourgogne



One Comment

  1. Une très bonne nouvelle qui va très certainement contribuer au développement de l’oenotourisme dans ces régions.
    Sachez en tous les cas que la route des vins de France ne peut se faire sans un arrêt dans le vignoble bourguignon…alors foncez ! ;)

Laisser un commentaire