A la découverte du Lot, …

Cette année, pour les vacances d’été, nous sommes allés découvrir le Lot, ses beaux paysages et son patrimoine.

Situé entre l’Auvergne, le Périgord et Toulouse, le Lot regorge de découvertes et d’activités à faire pour des vacances actives : les paysages, les villages dont 6 sont classés parmi les Plus Beaux de France, le monde souterrain, témoin des premiers hommes il y a près de 25 000 ans, les vignobles, le tourisme fluvial, …

Nous étions basés à Cézac, aux portes du Quercy Blanc, dans un très beau mas avec piscine et chant des cigales pour le farniente. Le mot d’ordre : calme et sérénité dans cet ancien séchoir à tabac qui a été entièrement rénové, décoré avec beaucoup de charme et raffinement, et qui surplombe une petite église classée.

Mas Cézac

Mas Cézac

Côté visites, nous nous sommes baladés au gré des petites routes qui sillonnent le département, en restant plutôt dans la partie sud, au rythme des plateaux calcaires (causses) et des vallées verdoyantes du Lot et du Célé soulignées par des falaises impressionnantes.

Parmi mes coups de coeur :

>> le village de Saint-Cirq-Lapopie, plus beau village de France en 2012. Accroché sur une falaise, ce village médiéval abrite 13 monuments historiques. Pour le visiter, le mieux est de flâner dans ses ruelles, de prendre les chemins de traverse. A ne pas manquer : la vue sur la vallée depuis le rocher de La Popie, l’église, le musée Rignault, l’auberge des Mariniers, la maison de la Fourdonne.

Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie

>> Rocamadour, second site naturel le plus visité après le Mont Saint-Michel ! Surplombant le canyon de l’Alzou, classé site naturel sensible, les maisons et sanctuaires accrochés à la falaise sont impressionnants. A partir du XIIème siècle, les pèlerins venaient à Rocamadour prier la vierge noire et vénérer les reliques de Saint-Amadour. Ils gravissaient à genoux les 216 marches de l’escalier qui conduisait aux 7 sanctuaires.

Rocamadour

> le vignoble de Cahors et son cépage principal, le Malbec. On dit que si l’on peut voir ses doigts au travers du vin, ce n’est pas un Cahors. L’office de tourisme du Lot propose une carte des vignobles et des idées de circuits à pied ou en voiture.

vignoble de Cahors

> le pont Valentré à Cahors, classé monument historique, et sa légende du diable que je vous laisse découvrir ici. Si vous cherchez bien, vous trouverez un petit diable sculpté au somment de l’une des tours.

pont Valentré

pont Valentré

> le chemin de halage de Bouziès taillé dans la falaise et dont une partie est ornée d’un bas-relief de Daniel Monnier, sculpteur toulousain, représentant sa vision de la rivière Lot. En poursuivant ce chemin, vous pourrez aussi rejoindre Saint-Cirq-Lapopie.

chemin de halage de Bouziès

chemin de halage de Bouziès

chemin de halage de Bouziès

Si vous êtes sensible aux cosmétiques bio, à noter qu’à Caillac, il est possible de visiter le laboratoire de bio-cosmétique de Phyt’s et de se faire dorloter dans son institut.

Si vous êtes amateur de bière, faites un petit détour par la brasserie artisanale Ratz aux portes de Cahors (www.biereratz.fr).

Ce ne sont là que quelques idées, … il y a beaucoup d’autres choses à découvrir dans le Lot !



Laisser un commentaire